J’ai participé à un atelier dont l’objectif était de nous sensibiliser à l’utilisation des outils numériques et l’écologie. Et ce que j’en ai retenu c’est que le numérique est certes pratique, mais qu’il doit être utilisé avec conscience. Car “OUI” le numérique pollue au même titre que bien d’autres choses. Il a un impact sur la santé ainsi que sur l’environnement. Alors en sachant cela, utilisons-le intelligemment.

 

Smartphones, PC, TV, domotique sont devenus les objets fétiches pour beaucoup, mais comme toutes bonnes choses, il est intéressant de savoir y mettre des règles.

 

Voici un récapitulatif des informations qui nous ont été transmises durant cet atelier:

 

MAILS

  • Garder l’essentiel, jeter les “on ne sait jamais”
  • Consulter ces mails 2 fois par jour. Fermer sa boite mail, une fois la consultation terminée, car les mails continuent de se télécharger au fur et à mesure. Non seulement c’est bon pour la santé (moins de stress), mais c’est aussi très bon pour la santé de notre planète.
  • Vider sa boite des mails indésirables, les mails envoyés et la corbeille (au moins une fois par semaine).
  • Nettoyer/trier ces abonnements aux Newletters. Pour cela, RENDEZ-VOUS sur le site Cleanfox (pour nettoyer la boite mail, avoir une idée de la pollution engendrée par certains mails et en plus de cela, on peut planter un arbre).
  • Envoyer les fichiers lourds avec le site WEtransfert

 

GOOGLE

J’ai appris que faire sa recherche directement dans la barre (joindre une photo) permet d’éviter les étapes intermédiaires et donc de moins solliciter le serveur. Si on connait l’adresse, c’est encore mieux de la taper directement (comme ci-dessous):

CLOUD

Supprimer les documents non utilisés depuis 2 ans. C’est le même principe que pour les documents papier…

 

IMPRESSION

Imprimer les documents de plus de deux pages au lieu de les lire sur écran. L’idéal est de les imprimer recto-verso sur du papier recyclé.

Faire imprimer ces cartes de visite sur du papier à partir de fibres textiles recyclées.

 

PHOTOS

Les stocker sur un disque dur externe et en imprimer quelques-unes, car le disque peut ne plus fonctionner sur le long terme et alors vos photos seront définitivement perdues.

 

Si vous avez envie d’aller encore plus loin, je vous propose de lire l’article “Communiquer écolo sur Internet” de Florence Mary.

 

PASSEZ à L’ACTION!

Quelle action allez-vous mettre en place pour diminuer votre impact écologique?

 

J’espère que cet article vous a plu et surtout qu’il vous a apporté un plus dans votre quotidien.

Au plaisir d’échanger avec vous, ici ou ailleurs!

 

 

 

 

 

Facebook
Facebook